Préparer sa garde-robe automnale


Bien que nous profitions toujours de belles journées d'été, les étalages et les publicités annonçant le retour prochain en classe nous rappelle que la belle saison tire lentement à sa fin et qu'il nous sera possible de ressortir nos vêtements confos préférés. Admettons-le! L'automne est la plus belle et la plus confortable des saisons vestimentaires! 

Si tu as des enfants d'âge scolaire, tu as probablement commencé à lister leurs besoins vestimentaires en vue de la rentrée. Si tu n'en as pas, il est tout à fait possible que tes années vécues au rythme du système éducatif influencent toujours ton désir de faire peau neuve à l'approche de septembre. Les boutiques, suivant également ce rythme annuel, commencent déjà à offrir des collections automnales qui font concurrence au contenu actuel de ta garde-robe. Tout comme lorsque j'ai publié au sujet de ta garde-robe printemps-été, je t'encourage à réfléchir de nouveau sur tes réels besoins. Je te remets donc ici les questions que je t'encourageais à répondre il y a quelques mois... 

Sois honnête et écris tes réponses aux questions suivantes sur papier : 
  • La quantité doit-elle nécessairement supplanter la qualité lorsque l'on parle de look et de l'expression de sa personnalité? 
  • Que te rapporte réellement l'achat de nouveaux vêtements ? 
  • Ces sentiments sont-ils éphémères ou font-ils une différence quotidienne sur ta qualité de vie ?  
  • Qu'en est-il des vêtements de tes enfants? Sont-ils libres lorsqu'ils les portent ou si tu passes ton temps à les empêcher de tout faire pour éviter qu'il se salissent ou abîment leurs vêtements? 
Je te rappelle que je ne veux pas que tu te juges sévèrement en répondant à ces questions, ou que tu te cherches des excuses. Tu es la seule personne que ces réponses regardent. 

Et si on partait encore? 
Lors de mon dernier billet sur le sujet, je te proposais d'utiliser la méthode du bagage. Il te suffisait alors de t'imaginer devoir partir en voyage pour sept jours dans un endroit où la température était semblable à celle de la saison à venir et de déposer sur ton lit les vêtements que tu voudrais absolument emporter avec toi. Je t'invite à relire cette publication afin d'y retrouver les détails et mes conseils sur tes choix.

Cependant, comme l'automne et l'hiver sont deux saisons quasi éternelles dans notre beau Québec, j'ai constaté qu'il m'était difficile de me contenter des mêmes vêtements durant ces longs mois. Consciente qu'il s'agissait d'une réflexion de femme privilégiée qui allait à l'encontre des mes valeurs sociales et environnementales, j'en suis arrivée à un petit compromis lorsque je suis tombée sur le Projet 333.

Projet 333
Créé en 2010 par Courteney Carver, le Projet 333 est un défi qui t'invite à choisir 33 pièces de vêtements et accessoires, ou moins, afin de composer ta garde-robe pour 3 mois. Comme les bijoux, les chaussures et les vêtements extérieurs font parti du décompte, il est impératif que tu t'assures de sélectionner les vêtements que tu aimes porter et dans lesquels tu es confortable. Les sous-vêtements, les bijoux sentimentaux que tu portes toujours, comme une alliance, les pyjamas et les vêtements dédiés à un sport, ne comptent heureusement pas. Par contre, ces catégories de vêtements doivent servir à remplir leur mandat. 

Une fois tes 33 morceaux sélectionnés, suffit de ranger le reste dans une boîte que tu rouvriras dans 3 mois.

Selon la saison, il m'arrive de n'avoir que 25 morceaux ou encore de légèrement dépasser le maximum proposé avec 35 ou 36 morceaux. Dans tous les cas, j'évite de dépasser 40 items, soit ma limite personnelle. Ainsi, si l'idée te fais de l'œil, mais que tu crains les restrictions avec 33 morceaux,  sois libre-opportuniste et adapte ce nombre à ta réalité en t'assurant simplement de choisir des items versatiles que tu peux porter à peu près avec tout. Question de t'inspirer, n'hésite pas à visualiser des "capsule wardrobe" sur Pinterest.


Peu importe ce que tu choisiras, je t'invites tout de même à tenter l'expérience quelques semaines. Tu trouveras sans doute plus facile de choisir tes vêtements le matin et constateras que le monstre du lavage est beaucoup plus facilement maîtrisable ainsi. 

Une fois les trois mois écoulés, on rouvre les bacs rangés et on magasine à même nos vêtements afin de transformer notre garde-robe. Comme je me fixe malgré tout une limite concernant la totalité de mes vêtements, généralement peu d'entre eux se retrouvent rangés. Cependant, le simple fait de pouvoir en échanger 5 ou 6 revigore l'ensemble et me redonne le plaisir d'ouvrir ma garde-robe chaque matin.


La base de ton inventaire

Clique sur l'image pour obtenir une copie
Tout comme lors de la saison estivale, je te propose ma liste personnelle comme point de départ à ton inventaire. Bien que les vêtements plus hivernaux ne sortent  habituellement pas en magasin avant octobre ou novembre, j'aime bien faire mon inventaire hivernal en même temps que celui de l'automne. D'abord, parce que beaucoup de vêtements peuvent être portés aux deux saisons, mais aussi parce que cela m'évite de m'emballer et d'acheter au delà de mes besoins réels. 

Tu remarqueras que j'ai listé des camisoles. Celles-ci sont portées sous mes chandails lorsque les températures chutes. Ce petit ajout a fait toute une différence en terme de confort hivernal pour la frilleuse de première que je suis!

Je rappelle également que je ne fais pas l'inventaire de mes vêtements d'entraînement puisqu'en m'entraînant à la maison, les saisons n'ont pas d'impact sur ceux que je choisis. Je me contente simplement de les remplacer lorsqu'ils sont abîmés. Si cette liste ne te convient pas, prends quelques minutes pour créer la tienne sur un bout de papier avant de continuer.

Avec ta liste en main, commence par retirer de ta garde-robe les vêtements que tu aimes réellement porter et dépose les sur ton lit. Lorsque tu auras terminé de sélectionner tes morceaux préférés, coche sur ta liste les vêtements que tu possèdes déjà. Cela te permettra de savoir combien d'items il te manque pour avoir un minimum de variété. Il est tout à fait possible d'acheter un morceau supplémentaire, mais généralement, vaut mieux s'en tenir au nombre minimum préétabli. Autrement, on se met rapidement à dépasser notre limite et on retombe dans la roue de la surconsommation.

Ensuite, en observant les vêtements déposés sur ton lit, prends note des manques en terme de couleur ou de style et inscris immédiatement les achats à considérer. Ex. 1 chandail manches longues pâle, 1 robe chic, 1 jeans bleu, 1 jeans noir.

Personnellement, je prends également une photo des items qui se trouvent sur mon lit afin de pouvoir la consulter lorsque je vais en boutique. Cela me permet de me rappeler si ce chandail coup de cœur pourra être porté avec plus d'un pantalon.

Gérer les surplus
Si tu aimes beaucoup, voire peut-être trop, tes vêtements, l'étape suivante risque de te donner la nausée. J'aimerais cependant que tu gardes en tête que les vêtements de saison qui ne se retrouvent pas sur ton lit ne sont pas parmi tes préférés et ce, probablement parce qu'ils sont inconfortables, abimés ou qu'ils sont trop grands ou trop petits. Ainsi, à cette étape, il sera temps de les sortir afin qu'une autre personne puisse en profiter. Imaginer le plaisir d'une maman qui peine à payer le loyer tomber sur de beaux vêtements à la friperie me réconcilie rapidement avec l'idée de me départir d'un item pour lequel j'ai dépensé des sous par le passé. 

Lorsqu'un morceau est légèrement défraîchit, mais encore potable, je le dépose dans mon tiroir dédié au camping. Comme j'évite de porter mes vêtements préférés auprès d'un feu de camp ou en forêt, j'ai opté pour y mettre les mal-aimés. Ainsi, je peux profiter pleinement de mon escapade sans craindre d'abîmer mes items préférés.

Si la simple idée de te départir d'un vêtement te fais complètement flipper, je t'invite à simplement les mettre dans un bac ou à les placer au fond de ta garde-robe. Par contre, dans un cas comme dans l'autre, je t'encourage à leur apposer une date d'expiration. Ainsi, il te sera plus facile de te départir de tous les vêtements qui n'auront pas été réclamés avant la date fixée. 

Du beau pour les yeux
Maintenant que tes espaces de rangement sont vides ou réaménagés, il ne te reste plus qu'à ranger tes chouchous de façon à bien les voir. Pour ma part, j'aime bien suspendre les pantalons, vestes et robes de même que les hauts plus habillés. Pour le reste, je les plie et les range dans mes tiroirs à la façon KonMari. Ça me permet de trouver rapidement ce que je veux et ça m'évite de foutre le bordel en cherchant dans une pile. Je fais la même chose avec les vêtements des enfants et les tiroirs sont rarement en désordre! 

Édit- Février 2023 Préférant visualiser l'ensemble de ma garde-robe en un coup d'œil, j'accroche maintenant tous mes vêtements de saison sur des cintres. Afin d'éviter les plis aux épaules des chandails, je pli ceux-ci en deux avant de les accrocher sur la barre transversale de mon cintre. Ayant un nombre limité de cintres, je m'assure du même coup de limiter la quantité de vêtements portés pour une saison. De plus, ma commode peut maintenant accueillir les items hors saison. Ce petit changement simplifie grandement l'inventaire de ma garde-robe de même que la transition entre les saisons. 

Par contre, si tes brassées de lavage passent plusieurs jours dans la sécheuse parce que le rangement des vêtements représente une corvée pour toi, je t'invite à lire mon billet concernant le sujet afin de trouver des alternatives qui fonctionneront pour ta famille et toi.

Prendre le temps d'agrémenter le tout
Bien qu'il ne te reste plus qu'à faire les friperies ou les boutiques pour dénicher les morceaux qui compléteront ta garde-robe automnale, quelques règles de bases demeurent. D'abord, assure-toi d'avoir toujours en main ta liste de besoins vestimentaires. Celle-ci t'aidera à identifier plus rapidement les vêtements que tu recherches à travers toutes les options offertes. Si comme moi, tu considères une séance de magasinage comme un mal nécessaire, tu n'auras alors qu'à rejoindre ces vendeurs-ses- qui cherchent toujours à t'attraper pour leur demander directement s'ils ont les items que tu recherches en magasin. Ça te sauve un temps fou et tout ce qui te reste à faire est d'attendre dans la cabine d'essayage!

Ensuite, assure-toi de respecter la limite quantitative que tu t'es fixée préalablement. Ce nombre t'aidera à choisir tes réels coups de cœur tout en t'évitant la surconsommation. Finalement, si tu ne trouves pas le chandail ou le pantalon tant convoité, la patience est de mise. Vaut mieux attendre quelques semaines que de risquer de faire un mauvais achat. Tu as sans doute autre chose à porter en attendant! 

Vêtements des enfants - Rappel
Si tu as des enfants à la maison, la technique du bagage est tout aussi indiquée pour eux! Avec de jeunes enfants qui mélangent encore les couleurs, on s'entend que tu peux bien y aller avec tes coups de cœur personnels. Par contre, lorsque les enfant commencent à s'habiller seuls, c'est un bon exercice à faire avec eux. Ils peuvent ainsi affirmer leurs goûts et apprendre à faire des choix. 

Une fois ado, les jeunes affirment généralement très bien leur style vestimentaire. Ce qu'ils aiment et détestent a le mérite d'être assez clair! Là où il est possible de les influencer est sur la quantité de vêtements qu'ils possèdent ou souhaitent posséder. Hors, le meilleur moyen de les aider à éviter la surconsommation est d'abord de ne pas la financer! Suffit de fixer un maximum, soit monétaire, soit quantitatif, de ce que tu assumeras pour eux chaque saison. S'ils en veulent davantage, ils pourront toujours se les procurer eux-mêmes avec leur argent s'ils considèrent que la dépense en vaut le coût. 

Des arguments bétons - Rappel
Si ta famille et toi avez besoin d'un traitement choc pour vous aider à donner un peu moins d'importance au contenu de vos garde-robes, le documentaire The True Cost est ton allié! Tu peux le retrouver facilement en faisant une petite recherche Google. 

Finalement, peut-être qu'à cette saison de ta vie, tu opteras encore pour un "long séjour" afin de garder le plus de vêtements possible et c'est bien correct! J'espère au moins réussir à te convaincre, au fil de mes billets sur le sujet, à te procurer moins de nouveaux vêtements qu'à l'habitude. Il en va de la santé de notre planète chérie, mais également de la santé de millions de gens à travers le monde. Lentement mais sûrement, tu en viendras aussi à apprécier l'économie de temps et d'énergie que représente une garde-robe réfléchie.

À bientôt!

m.e.💗




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bientôt Septembre - Fournitures scolaires

Oublie le ménage de printemps!

Pourquoi désencombrer ne fonctionne pas?